UD31 - Rappel : DONDORGANE.FR

UD31 - appel urgente donneurs

En France en 2015, le nombre total de malades inscrits sur les listes d'attente était de 21 464, la loi fait de chaque français un donneur d’organes présumé, mais ...


Aujourd’hui, la loi fait de chaque français un donneur d’organes présumé, mais elle impose au corps médical de demander aux familles la position du défunt sur le don d’organes. C’est pourquoi il est essentiel de parler à ses proches pour faire respecter sa volonté. 

UD31 - dondorganes.fr Coeur
UD31 - dondorganes.fr Poumon


COMBIEN DE PERSONNES ATTENDENT UN ORGANE ?

En France en 2015, le nombre total de malades inscrits sur les listes d'attente était de 21 464. Seulement 5 746 d'entre eux ont eu une greffe.

Cependant ce chiffre a augmenté de 7% par rapport à 2014.


EST-CE QUE MA CARTE DE DONNEUR PEUT REMPLACER LA PAROLE DE MES PROCHES ?

La carte de donneur est un témoignage de votre engagement en faveur du don d’organes et de tissus après votre mort.

Elle permet également d'aborder le sujet avec vos proches et d'échanger sur les souhaits de chacun.

Cependant, cette carte n’a pas de valeur légale et elle est rarement retrouvée par l’équipe médicale au moment d'un décès.

Au moment du décès, avant d'envisager un prélèvement d'organes et de tissus, l'équipe médicale vérifiera si le défunt est inscrit sur le registre national des refus. Si ce n'est pas le cas, elle vérifiera auprès des proches qu’il n’a pas fait, de son vivant, valoir son opposition à l'écrit, voire à l'oral.


Que dit la loi sur le don d'organes et de tissus ?

 

EN FRANCE, IL N’EXISTE PAS DE REGISTRE DU OUI.

 

Au nom de la solidarité nationale, c'est le principe du consentement présumé qui a été choisi. La loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé.

 

SI VOUS NE SOUHAITEZ PAS DONNER VOS ORGANES ET TISSUS

 

Le principal moyen pour vous opposer au prélèvement de vos organes et tissus après la mort est de vous inscrire sur le registre national des refus.

Sinon, vous pouvez également faire valoir votre refus par écrit et confier ce document daté et signé à un proche. En cas d’impossibilité d’écrire et de signer vous-même ce document, deux témoins pourront attester que le document rédigé par une tierce personne correspond bien à l’expression de votre souhait.

 

Enfin, vous pouvez communiquer oralement votre opposition à vos proches qui devront en attester auprès de l'équipe médicale. Une retranscription écrite des circonstances de l’expression de ce refus sera réalisé. Il vous reviendra de le signer.


PEUT-ON PRÉLEVER PLUSIEURS ORGANES SUR UNE MÊME PERSONNE?

Un donneur permet souvent de greffer plusieurs personnes.

En fonction de l'état des organes, il est possible de prélever le cœur, les reins, les poumons, le foie, des parties de l'intestin mais aussi des tissus (les cornées, des os, des valves cardiaques, des artères, de la peau...). 

 

Plein d'autres questions sur : http://www.dondorganes.fr/